31/07/2005

On avance, on avance, on avance ...

Et oui, step by step, je prépare mon retour à la "Vie" avec un grand "V" comme vitesse ...
Bien sûr cela peut paraître exagéré quand je vous aurez énuméré ces "steps" :

primo : hier, co-pilote de ma tendre, je lui ai demandé de s'arrêter à la librairie, car j'étais en manque de revue moto, pas grand chose à se mettre sous la dent creuse, j'ai pris le M&L de juillet;

twingo : en descendant au garage pour trier les déchets (carton, papier, verre, etc) j'ai constaté que la déelle était encore toute maculée des cadavres d'insectes pris en stop lors de l'aller-retour au Tréport, je lui ai fait couler un bain ... en réalité j'ai versé quelques décilitres d'eau tiède au fond d'un seau, ajouté quelques gouttes d'impec'citron et l'ai un peu débarbouillée, et, croyez-le ou non, il me semble qu'elle m'a souri;

tricot : de fil en aiguille, je me suis dit "Pourquoi ne pas lancer le moulin pour voir ?" La belle a pris au quart de tour, son sourire se transformant en rire, joyeux, sonore, mais pas ... inodore (j'ai ouvert en grand la porte du garage pour ne pas intenter à nos jours) ... et je l'ai laissée s'exprimer, longtemps, d'abord au ralenti, puis en accélérant le rythme, jusqu'à 8000 tr/min ... aaaahhhh que c'est beau, que c'est bon, que c'est chaud tout ça ... iah iah ...;

quado : à 12H30' j'étais devant mon téléviseur pour suivre le MOTO GP de "Deuche Land" et m'en suis mis plein les mirettes, encore du tout beau spectacle, malgré la lourde chute de John Hopkins qui avait pris le départ avec le 5ème métatarse cassé ... (sont fous ces motards !!).
J'ai englouti un lapin à la piémontaise-polenta succulent pour ensuite assister au départ du Grand Prix de F1 mais je l'ai raté et, après avoir suivi une vingtaine de tours, je me suis endormi jusqu'au "God save the Queen" marquant la victoire d'une Mc Laren.
Quand j'ai mis à jour mes tableaux "xls" j'ai constaté qu'aussi bien en moto qu'en auto, les 2 seuls pilotes qui n'avaient pas encore marqué de points, ont inscrits leur premier point aujourd'hui. Il s'agit de Takuma SATO en F1 et Franco BATTAINI sur Blata WCM V6 !!! en Moto Gp : j'ai voulu en savoir un peu plus sur ce dernier et j'ai appris qu'il était natif de Brescia, une ville lombarde située à un jet de pierre du petit village qui vît naître ma sainte mère ... J'ai aussi vu qu'il avait 11 kgs de moins et 11cm de plus que moi et qu'il était un véritable athlète ... tout comme moi aussi d'ailleurs ;-)))

Pour la photo, j'ai prêté ma p'tite mob au grand Vale !

PS : dommage que les Grand Prix F1 soient devenus aussi monotones à suivre ... la performance des pilotes est oubliée alors qu'elle est presque du domaine du surhumain, ce qui ne "transpire" pas du tout sur les images, même embarquées, qui font ressembler les Grand Prix à des jeux sur console ... enfin ....

21:26 Écrit par Alberto | Commentaires (0)

30/07/2005

Sex and string ...

Ouais, avec un titre pareil je savais que j'allais faire "péter le compteur" ...
En réalité c'est du "Sachsenring", circuit sur lequel va se dérouler le Moto GP de Deutschland (Hubert à l'aise), dont il s'agit.
Abonné à la newsletter de Moto-Net, je viens de terminer la lecture de l'article le concernant. Comme d'habitude, voilà un article de grande qualité, super intéressant, qui analyse en profondeur le circuit et ses particularités et qui donne pleinement la parole aux pilotes.
Une petite remarque néanmoins : on ne dit pas "étalage" des rapports de boîte mais "étalement". Ce sont les pilotes qui feront étalage de leur maestria en espérant qu'aucun ne s'étale, ce qui n'est pas certain, car même "Sa Sainteté Valentino Ier" a chuté lors des essais libres ...
Attention donc les distraits : le départ du Moto GP du "Sex and String" c'est à 12 H 30 .

Bon week-end et bonnes balades aux veinards qui pourront essorer la poignée, avec modération, mais cela va sans dire.

13:05 Écrit par Alberto | Commentaires (5)

29/07/2005

Qui roule Dimanche ??

Dans le monde des motocyclos-touristes, cette question est presque aussi existentielle que le "To be or not to be" de l'ami William ...
Cette fois c'est Henri qui la pose au groupe dans un e-mail allant droit au but, remuant ainsi le couteau dans la plaie du motard mis à pied que je suis devenu depuis le 3 juillet à 19 heures 17', heure locale vu que ça c'est passé à la maison !
A propos de couteau dans la plaie, aujourd'hui, au moindre mouvement, j'ai sans arrêt ressenti comme des "drines", ça c'est le terme wallon pour définir des secousses électriques, il y a d'ailleurs un groupe nommé WALLACE COLLECTION, qui les a chantées, je me souviens des premières paroles lyriques, "Des Drines, I fell asleep amid the flowers, for a couple of hours on a beautiful day", vous vous souvenez ? un super slow fin des années soixante, début septante ou ... soixante-dix tout au plus.
Enfin, là n'est pas l'important, le problème est que ces "drines" douloureuses m'inquiètent plus qu'un peu, si le phénomène perdure je vais me pointer aux urgences demain ... d'autant que j'ai terminé les anti-douleur et anti-inflammatoire depuis belle burette, à huile ! En plus de ça, elles se font sentir à la base de l'index et du majeur ... provoquant un redressement inopiné de ce dernier avec ... pour conséquence ... le geste obscène que vous devinez ... ce qui m'a valu déjà quelques ... réflexions qui manquaient de ... doigté ... :-))))

Voilà donc que se profile un quatrième week-end sans moto, c'est plus qu'il n'en faut pour commencer à ruminer vachement ! On a beau se dire qu'il ne va justement pas faire beau, qu'on n'aurait probablement pas roulé, il y a malgré tout un fossé, dans lequel on se jette à pieds joints, entre le "probablement" et le "sûrement pas", la "possibilité de" et "l'interdiction formelle", si vous voyez ce que je veux dire ...

Reste la consolation de pouvoir assister une fois de plus à un Grand Prix Moto (en Allemagne) ce dimanche à 12H30', heure avancée pour ne pas faire de l'ombre (alors qu'il y a de gros risques d'averses, mais bon ...) au Grand Prix de F1 sur l'Hungaroring (où, là ... on grille ...)!

Enfin pour clore ce billet du jour sur une note optimale et optimiste, une petite phrase prononcée par un intermittent des Moto GP, Olivier JACQUE, qui va courir sur une troisième Kawa alignée au Sachsenring : "Je suis confiant car dès que j'ai la poignée dans la main, les sensations reviennent immédiatement." ... tout un poème ...

21:37 Écrit par Alberto | Commentaires (1)

27/07/2005

Conservation de conversation ...

Morceau choisi d'un récent entretien sur le clavier avec François : après avoir disserté, façon les 2 vieux du Muppet Show, sur nos jeunes et leur "mal de vivre", en voici, en exclusivité sur le blog d'Albertinomoto, la teneur :

Biker on the strom (ça c'est moi) ... dit :
"La vie est si simple pourtant : un peu d'amour et beaucoup de moto !!"
Le motard HEU-REUX (ça c'est François) dit :
"Hé oui !"
Le motard HEU-REUX dit :
"Quoi demander de plus ?"
Biker on the strom ... dit :
"Je cherche mais ne vois pas ..."
Biker on the strom ... dit :
"Et toi ?"
Le motard HEU-REUX dit :
"L'inverse ?"
Biker on the strom ... dit :
"Allez , disons fifty fifty"
Le motard HEU-REUX dit :
"Beaucoup de moto et un peu d'amour "

PS : dialogue publié avec la motorisation (l'autorisation c'est pour les caisseux) de mon interlocuteur. Pour ce qui est des royalties, ça sera beaucoup pour moi et un peu pour toi, ou l'inverse ;-)

20:33 Écrit par Alberto | Commentaires (0)

24/07/2005

Il pleut des chats et des chiens ...

Traduction de l'anglais "It's raining cats and dogs" qui veut dire en français "Il tombe des hallebardes ... ou des cordes" et en belge "Il pleut comme vache qui pisse" : ça pleut, ça tombe et ça pisse sur le circuit de Donington pour les grand prix moto dont j'ai suivi en "direk live" le déroulement pour la catégorie Moto GP.
Si comme d'habitude "Il dottore" a mis dans le vent (dans l'eau avec la tête dessous !) tous ses adversaires en survolant (surnageant serait plus propice) les débats, j'ai été content d'enfin voir une Suzuki sur la deuxième marche du podium, Suzuki "barrée" par le vieux Kenny ROBERTS (32 ans demain !!!) qui a soufflé la deuxième place à l'autre gamin de 34 ans qu'est Alex BARROS.
Ruben a tenu sur ses roues pendant 1 tour, Nicky, Troy et Marco pendant 2 tours alors que Max, Shinya et Sete ont tenu 3 tours : résultat, 11 pilotes à l'arrivée qu'il faut applaudir des deux mains (quitte à lâcher le guidon) et féliciter pour leur maîtrise, car tenir +/- 250 chevaux à la roue arrière dans ces conditions, c'est de l'art, du grand mot'art !!!

23:23 Écrit par Alberto | Commentaires (2)

It's a Ardèche, nothing but a Ardèche ...

Ardèche suite ...
Quelques commentaires sur ce voyage ...
- 6 jours (du jeudi 16 au mardi 21 mai)
- hébergement sur place chez l'ami Jacques (c'est toujours plus chaleureux qu'un hôtel, quel qu'il soit)
- les gorges de l'Ardèche, une fois, deux fois, trois fois, ... on ne s'en lasse pas d'autant que ...
- après la balade du jour au cours de laquelle nous accompagnions +/- les banditos, nous rentrions à Bagnols, le temps de s'asperger de déodorant pour ne pas puer le fauve, et nous repartions, à moto, dans l'un ou l'autre resto du "coin" connu de Jacques pour rentrer la nuit tombée, à bonne allure et sous la fraîcheur : un régal !!!
J'ouvre ici une petite charentaise : vous aurez remarqué, aux heures auxquelles je poste ces billets, que je suis du genre "nocturne". Et bien, justement, s'il y a un truc qui me pèse lors de nos voyages, c'est qu'une fois rentrés de la balade du jour, il ne reste plus qu'à manger et puis dormir, un peu court comme programme, non ?
Evidemment, on est bien fatigués après 400 bornes quotidiennes de virolos à dos de moto mais il reste malgré tout de la marge : je propose que les mieux nantis en capacité de chargement se coltinent des jeux de société, des cartes, de la pâte à modeler, des "trucs" gonflables ;-) que sais-je moi : la balle est dans leur top-case ! Je referme ici cette longue charentaise, pointure 50.
- autre point : il faut se rendre à l'évidence, nous sommes de "vieux motards impatients et asociaux", il nous est impossible de nous conformer aux lois de la meute, pour chasser les départementales on est bien assez de 4, 5 ... 6 au grand maximum, au delà cela devient une corvée, un troupeau : cela s'appelle de l'égocentrisme pluraliste, enfin, un truc du genre.

En conclusion : avec les plus belles photos et les virées nocturnes, voilà un voyage qui mérite une mention toute spéciale.

Les comptes-rendus de François qui fait le clown sur la photo et celui de Henri qui n'est pas sur la photo, complèteront scientifiquement, exhaustivement et avantageusement ces quelques commentaires d'ordre général, mon colonel !

PS : pour tout savoir sur la formation du "Pont d'Arc", promenez votre souris sur ce lien .

11:54 Écrit par Alberto | Commentaires (0)

23/07/2005

Puy-En-Velay ??? En voilà !!!

L'arrivée d'hier (ben oui, z'avez vu l'heure ?) du Tour de France était fixée à Puy-En-Velay. Ce nom de patelin ne m'était pas étranger et j'étais presque sûr que mes pneus (dans l'ordre d'arrivée des Tourance 100/90x19 et 130/80x17) en avaient foulé les pavés.
Une (relativement) brève recherche dans mes albums photos me permis de retrouver leurs traces dans celui consacré à "L'Ardèche 2002", l'occasion de vous parler un peu de ce voyage même si la chronologie n'est pas totalement respectée ... Je reviendrai prochainement et brièvement sur les balades d'un jour qui le précédèrent.

Vu qu'on se connaît bien maintenant et qu'on partage tout ou presque et que quelques images valent souvent mieux qu'un long discours (ce n'est pas Henri qui me contredira sur ce point), rendez-vous à cette adresse pour feuilleter l'album du voyage ardechois : je crois qu'il contient quelques unes des plus belles photos que j'ai tirées jusqu'ici, à vous de juger ! ...

Ce voyage avait un but, on ne fait pas des milliers de kilomètres juste "pour le plaisir" ;-))))))
Le but était de rejoindre Henri et Bernadette qui, cette année là, participaient à la "Bandit Concentre". L'année précédente elle s'était déroulée dans le Vercors et nous nous étions promis de faire partie des "Banditos" l'année suivante, donc cette année-çi ... 2002 quoi !
C'est ainsi que nous nous étions fixé rendez-vous à Couvin avec François et Didier le jeudii 16 mai à 8H00' pour une descente prévue en 2 étapes.
La première devait nous mener à Lapalisse , un Xème "carrefour de l'Europe" (ça explique sans doute le cortège ahurissant de 30 tonnes qui traversait la ville, le soir venu) ... alors que la seconde nous voyait atteindre Bagnols où Jacques possédait un pied-à-terre professionnel dans lequel il s'était généreusement proposé de nous héberger pour la durée du séjour, proposition que nous avions tout aussi généreusement acceptée, eh oui, on est comme ça nous !!

N.B. : sans savoir, quelle importance d'ailleurs, si Monsieur de La Palisse a quelque chose à voir avec la ville précitée, allez lire ces quelques vers d'une autre époque ...

00:49 Écrit par Alberto | Commentaires (1)

19/07/2005

Voilà un ami !

La différence entre des copains et un ami ? Les copains se barrent tous en vacances, l'ami reste, l'ami aide, l'ami épaule, l'ami tond, l'ami donne, l'ami ... râle un peu, mais l'ami est là, il partage les corvées ... il partage aussi l'apéro et le petit gueuleton ...
Merci à l'ami Henri pour le coup de main, il est devenu ainsi mon "bras droit".
A ce propos, mon plâtre me démange de plus en plus, je me demande comment je vais pouvoir le supporter jusqu'au 4 août même si je sais qu'il est la condition "signé Canon" (comme la belle photo jointe d'ailleurs) d'une parfaite guérison.
Henri m'a raconté sa belle balade moto du jour, 360 km de routes connues mais aussi de curiosités touristiques nouvelles atteintes par des chemins de chèvres ... notamment un site de dolmens propice au pique-nique en plein air que nous nous sommes promis de revisiter ensemble plus tard ...
A part ça, hier est arrivé un courrier du club Moto 80 qui invite à s'inscrire à la croisière RAD du 15 août (3 jours en campagne et en Champagne) ainsi qu'au voyage, "motomythique" selon les propres termes de la rédaction, dans les Dolomites. Il reste apparemment quelques places à pourvoir : pour ceux qui seraient intéressés, voir le site du club dont le lien est quelque part dans le bandeau de gauche - depuis la migration des blogs c'est un peu le bordel à ce niveau, l'ordre des liens ayant été mis sens dessus dessous - mais on travaille d'arrache-pied - ça doit faire mal - au helpdesk.

Sous peu je reviens aux évènements de l'année 2002, promis, enfin ... je vais essayer !

Note à benêt : Eh, les copains !? : vous savez ce qu'il vous reste à faire !! Cela dit, ne vous en faites pas, si vous n'avez que peu de temps à consacrer, on se contentera de partager ... l'apéro ... et on restera malgré tout ... bons amis !!!!!

22:21 Écrit par Alberto | Commentaires (0)

17/07/2005

Les Tours de France ...

Et oui ... l'inactivité forcée ... m'impose des choix que je n'aurais pas nécessairement faits si j'avais été en possession de toutes mes facultés, motrices j'entends, j'en voyais déjà d'ici craindre pour mes facultés mentales ;-)
C'est ainsi que j'ai regardé l'étape du tour de France cycliste du jour, une étape pyrénéenne agrémentée de 6 cols et, si elle laisse pantois et sans voix devant les performances que ces coureurs sont capables d'atteindre, elle a surtout réveillé en moi des souvenirs de nos voyages en montagnes, provoquant, si besoin était, une envie de plus en plus pressante de départ ...
J'ai aussi remarqué que l'armada de motos suiveuses, la fameuse "Armada Guidons", était entre autre constituée de Kawasaki KLV 1000 (la soeur jumelle de la Suzuki V-Strom 1000) et de DL 650 également ... (et une couche de plus à ajouter à l'envie de départ précitée) !!
Et comme si cela ne suffisait pas, ne voilà t'il pas que mon ami Henri rajoute deux couches en m'envoyant deux e-mails :
- le premier concerne le compte-rendu de SON tour de France comme, à l'accoutumée, agrémenté de splendides photos (j'ajouterai le lien ici même s'il m'en donne l'autorisation : la voici, la voilà ).
- le second est relatif au Tour de France MOTO, décidément le titre de ce billet est un excellent choix !, avec le descriptif de toutes les spéciales à voir sur le site darkdogtour.com notamment celle de Pévy que j'évoquais au tout début de la création de ce blog ... encore des souvenirs !!!!

Pour être complet, il me reste à signaler que j'ai reçu un MMS de Didier, lui aussi parti en France, MMS comportant une photo de la piscine de la bastide qu'il possède en "co-propriété" (une histoire assez obscure d'ailleurs !?!) en Provence : j'espère y être invité un de ces 4 ...
Quant à François le breton (à ne pas confondre avec Gérard Lenorman) "No news good news" comme on dit là-bas. Reste le cas de Philippe dont je suis sans nouvelles depuis dimanche dernier : est-il parti en vacances avec femmes et bagages, lui seul et elles seules le s(l)avent !!!

Voilà : une bonne semaine à toutes et tous et A.1.2.C.4.

21:37 Écrit par Alberto | Commentaires (0)

15/07/2005

Temps de midi

Une fois n'est pas coutume, je poste ce billet à partir de mon poste de travail : juste pour donner de mes nouvelles à ceux qui s'inquiéteraient de voir ce blog figé depuis de trop longs jours. S'il est figé c'est un peu à cause du plâtre qui ... fige mon poignet, voyez !?

Heureusement qu'il est là d'ailleurs ce plâtre, car hier on m'a enlevé le premier pour faire une radiographie et voir l'évolution de "la chose" et bien, croyez moi, alors qu'au départ je mourais d'envie qu'on m'enlève ce carcan, je n'en menais pas large une fois libéré, et je ne demandais plus qu'une chose, qu'on en confectionne un nouveau et ... plus vite que ça, pour redevenir un "monobras à cardan" ... euh ... à carcan !!! En effet, la main qui prolongeait le bras qui tenait à l'épaule ... ne devait absolument pas bouger d'un millimètre sous peine de douleurs lancinantes du genre à vous arracher le rugissement du lion mêlé au "rire nerveux" de la hyène et au souffle de l'évent de la baleine ... ouais, bon ... un peu exagérément zoologique certes ... mais ... en tous cas ... logique d'après les infirmières et autres toubibs ameutés par les hurlements :-)))

Je vous "saute les péripatécies" : au bout du compte on m'a refait un nouveau plâtre plus léger qui me permet un "doigté potelé" (référence au film "Ghost" ?) plus fin que jamais ;-) et on m'a dit : "A dans trois semaines". Le médecin de faction, motard lui-même, m'a promis que je pourrai "faire les Dolomites" le 3 septembre : espérons qu'il dit vrai car, vous le savez, les médecins n'ont pas pour habitude de se mouiller quand il s'agit de pronostiquer sur l'évolution d'une guérison ... mais point ne leur jetterai la pierre car le corps humain est un bien grand mystère ...

12:55 Écrit par Alberto | Commentaires (0)

10/07/2005

Visite à l'éclopé ...

Je sais, ce titre est piqué à une "oeuvre" de François, et concerne la visite que nous rendîmes à Didier après son accident dans le sud de la France, souvenez-vous !
Et bien, même si mon "accident" est bien moins glorieux, les amis m'ont fait une superbe surprise aujourd'hui : Didier, en moto, Henri en Mondeo et Philippe en Vectroa accompagné de Renatoa enfin !, sont venus me rendre visite, manquait juste François parti aujourd'hui même en Bretagne pour les vacances en famille.

De surcroît Henri n'est pas venu les mains vides : une jolie photo dans un joli cadre représentant le joli club presque au complet et ... au sommet ... de ... sa forme (on ne se souvient plus de quel col !) prise par Eric (ça je m'en suis souvenu après parce que, sur le moment, on se demandait qui l'avait prise) lors de notre périple alpestre de 2004. Il a aussi amené une liqueur de Vendée, de la Crème d'Epines, que nous avons ... plus que goûtée ... puisque la bouteille est quasi vide ;-)
On a bien entendu parlé de nos futures virées, mes amis et même Renata (!) essayant de faire comprendre à ma douce et tendre que pour contribuer à mon équilibre (très précaire vous l'aurez compris depuis la chute au bas de l'échelle ...) il fallait AU MOINS m'accorder une virée par semaine ;-))
L'avenir nous dira s'ils ont réussi à la convaincre !!

En tous cas les amis je tiens à vous remercier chaleureusement pour ce geste amical ... je ne trouve même pas les mots ... (incroyable, non ??)

Allez, @+ et ... gazzzzzzzzzz un jour, gazzzzzzzzzz TOUJOURS !!!

21:57 Écrit par Alberto | Commentaires (1)

09/07/2005

Deuxième entorse ...

Bof, je ne suis plus à une entorse près, surtout depuis le fatal plâtrage !
L'entorse ? C'est par rapport à l'année 2002 et sa chronologie ... mais tant pis, il faut savoir assumer son désordre.

En fait c'est juste pour signaler l'existence d'un très long récit (les fans d'images passez votre chemin !) d'un motard qui, sur une Freewind, "excusez du peu", a fait un tout aussi long voyage qui l'a mené en TURQUIE : son récit ici .
Un tout grand merci à lui pour cette belle tranche de vie vécue à dos de ... mulet tu dis ?
Malgré les divers avatars voilà des aventures qui, là aussi, donnent envie de partir loin, n'est-il pas ?
Un long mois sabbatique ...

11:16 Écrit par Alberto | Commentaires (0)

Hacuna Matata ...

Euh ... je crois qu'il y a erreur !
Le titre aurait dû être : "Laguna Seca".
Pour certains il risque d'évoquer un modèle RENAULT fonctionnant avec une ancienne marque de carburant, et ils n'auront pas tort !

Pour d'autres il évoquera un circuit de vitesse tracé à Salinas en Californie : c'est à ceux-là que ce message s'adresse ;-))
Vous l'aurez compris : demain se court le MOTO GP de Laguna Seca, un circuit sur lequel "la classe reine" n'était plus venue depuis 1994 : pour en savoir plus, allez lire l'article sur MOTO NET. Alors ? Ca donne déjà une furieuse envie d'y "être", non ??

Evidemment après un titre pareil je ne puis qu'être le fervent supporter de Makoto TAMADA : HACUNA MATATA, Makoto TAMADA !!!

10:48 Écrit par Alberto | Commentaires (0)

Crêpes Suzette ...

Ce jour là encore, plusieurs projets furent mis sur la table après qu'elle fût débarrassée à la hâte.
Il suffit pour s'en convaincre de retourner à celle des matières, postée dans le billet du 23 avril, comme le temps passe et court !...).
Et malgré le sentiment de "fuite en avant" (mon épouse entrait à l'hôpital le lendemain matin), je pris déjà option sur les voyages en Ardèche et en Alsace ... tout en restant sur ma faim ... et croyez le, je n'ai pas pour habitude de rester sur ma faim, ni sur ma soif d'ailleurs !

Cela pour souligner le fait (voilà qui est fait) que, secrètement, j'espérais bien être d'un troisième voyage (jamais "203" comme on disait à une époque chez Peugeot ), quitte à ce qu'il se fasse avec un "club officiel" et avec ma compagne, formule qui permettrait d'emporter plus de bagages car généralement suivie par un camion "balai" qui en plus de houspiller les lambins ;-) transporte les effets personnels des dames coquettes et des motards coquets ...

Pour expliquer le titre de ce billet (rien n'est laissé au hasard, vous l'aurez compris depuis bien longtemps), il faut savoir que j'avais surnommé ma Freewind "Suzette" et vu qu'il s'agit de la Chandeleur, ce titre s'imposait (comme dirait quelqu'un de mes amis qui travaille au fisc !). Pour parfaire ma culture culinaire (assoiffé en même temps qu'affamé de culture) je suis allé voir pourquoi une crêpe devenait "Suzette" et j'en reviens perplexe : s'il paraît clair que le cognac (Grand Marnier de préférence) y est pour quelque chose, il est question de zeste et de jus de citron ou bien d'orange ... Comme ma Suzette était orange, je pencherais plus pour cet agrume là : allez, A TABLE !!!!!.

00:07 Écrit par Alberto | Commentaires (0)

08/07/2005

... quand on perd patience ... "Troisième"

... qu'on croit que l'envoi du "post" va planter et qu'on le relance 3 fois ...

Après on est obligé de faire du remplissage pour ne pas afficher 3 fois la même phrase ambidextre et absconse ...

Je suppose que cela a déjà été signalé au "helpdesk", à savoir qu'on devrait pouvoir effacer complètement un texte et son titre et puisque j'y suis, pourquoi ne peut-on juste modifier un commentaire (pour corriger une phote d'aurtograffe par exemple) plutôt que de devoir le supprimer totalement ? ...

Allez, bonne pâte, je vais en revenir à mes crêpes ;-)

Et bien, justement, je suis resté surpris devant l'oubli impardonnable de François qui a complètement ignoré, dans ses comptes-rendus la "Crêpe Party" de cette année-là, le 3 février exactement : est-ce parce qu'elle se tenait chez moi ? Aurait-il été si mal accueilli ?? Les crêpes étaient-elles immangeables ??? Est-ce le fait qu'il soit venu en voiture au rendez-vous ????
J'opterais volontiers pour cette dernière hypoténuse car pour le reste, nous avions mis les petits plats dans les grands, le tout sur une table bien dressée, entre la nuit et la journée, il est cinq heures (??), la pâte à crêpes était confectionnée par les mains expertes et néanmoins innocentes d'Henri qui poussa même la gentillesse jusqu'à s'occuper de la cuisson (!). Le seul reproche que l'on pouvait faire allait, au contraire, à l'encontre de nos invités. En effet, seul Didier était accompagné de son angélique Gabrielle, tous les autres ayant laissé leurs compagnes à la campagne ou à la ville, arguant qui d'un rhume, qui d'une sortie trop arrosée la veille ... pas de Bernadette, de Christine ni de Renata, qui auraient certainement ajouté à cette "pââââty" ... le côté féminin qui manquât certainement à Josée ... qui dû se "farcir" 5 motards à table : remerciements particuliers à Gabrielle dont l'apparition fut une bénédiction !!

16:37 Écrit par Alberto | Commentaires (3)

Voilà ce qui arrive ... 'Deuxième"

... aux heures de pointe et quand on perd patience ... on balance 3 fois le même billet ... comme quoi, même l'ADSL manque parfois de céléri...té, c'est l'héri...tage et la rançon du succès, il est vrai quasi sans succédané !?

16:30 Écrit par Alberto | Commentaires (0)

Chandeleur 2002 !!! "Première"

Pour faire le lien avec mon "état" actuel, voilà un truc que je serais incapable de réaliser : faire sauter des crêpes avec le bras et la main gauches ... Déjà que je suis plutôt gauche de la droite, mais la gauche est très maladroite, voilà une phrase bien ambidextre à défaut d'être ambiguë !!

16:25 Écrit par Alberto | Commentaires (0)

06/07/2005

Un peu chambré ... (III)

A propos d'accident de jardinage, lu en page 9 du dernier TM sous la rubrique "Incroyable mais vrai. Ou faux ?"
Le chien d'une famille britannique qui poursuivait une balle est venu buter contre l'échelle sur laquelle son maître élaguait un arbre à la tronçonneuse, le faisant tomber et, incidemment, trancher la tête de sa femme qui tenait l'échelle.
Horrible n'est-il pas ? Et vrai de surcroît !!!
Voilà pourquoi souvent je refuse que ma Josée tienne l'échelle ... Cela dit, comme je lui ai fait perdre la tête il y a bien longtemps, elle ne risque pas grand chose ... de ce côté là en tous cas.

Vous avez vu la photo ? Je suis quelque part devenu "monobras", contrairement à la Ducati 999 qui, de monobras, est passée au double bras oscillant classique ;-))
L'avis d'un ingénieur à ce sujet serait intéressant ... Quels avantages et inconvénients d'une technique par rapport à l'autre ?

Humainement, le "double bras", qu'il soit oscillant, battant, ballant ou croisé, a fait ses preuves, il y en a même pour dire qu'ils n'ont pas assez de leurs deux bras : à ceux là je dis que le "multibras" a aussi fait ses ... pieuvres mais qu'il faut savoir faire avec ce que Dame Nature nous a donné !

15:44 Écrit par Alberto | Commentaires (0)

Un peu chambré ... (II)

par les copains suite à mon accident de jardinage, et suite à un mail de Didier du même acabit, un autre article :

Lierre, à RSG et alors qu'il le taillait sur une échelle à 7 ou 8 mètres de hauteur (sa seule façon pour en prendre d'ailleurs), un homme d'un certain âge a probablement poussé son dernier cri : aaaaaaaahhh, c'est ce que son épouse, Gabrielle, ange de patience, est venue annoncer à Marie ... Huana, notre correspondante sur place. Un mystère plane toutefois sur cette affaire : on a juste retrouvé une longue mèche de cheveux au bas de l'échelle et sa moto, une classieuse YAMAHA TDM, aurait disparu ... Les fouilles continuent sur place pour retrouver le corps, l'épouse ayant précisé "qu'il n'était pas bien grand", alors que pour ce qui concerne la motocyclette, une piste sérieuse dirigerait les fins limiers de la Police vers la région de Charleroi ... Les autorités locales nous demandent de publier un portrait robot du "disparu".

Voilà, pour paraphraser le proverbe : "la vidange est une opération qui se réalise à froid" !

Nota bene : c'est très handicapant de "clavioter" à une seule main ... j'y reviens dans un prochain article !!

09:45 Écrit par Alberto | Commentaires (1)

Un peu chambré ...

par les copains suite à mon accident de jardinage, et suite à un mail d'Henri qui me signalait avoir mené à bien la délicate et dangereuse mission de tondre sa pelouse, je lui ai répondu ceci :

Je suis content de ne pas avoir à lire demain dans le journal local à la rubrique « Faits divers » : hier, à MSC, un homme s’est retrouvé haché menu à cause du dysfonctionnement de sa tondeuse de marque « Dragster ». Sa femme ne le voyant pas revenir de son vert labeur, un peu inquiète, s’est dirigée vers la tondeuse abandonnée au milieu de la pelouse et a remarqué un « tas de viande qu’on aurait dit du filet américain » selon ses propres termes : elle pensait déjà éplucher quelques pommes de terre pour l'accompagner de frites … quand son attention fut attirée par quelques bouts de métaux qui brillaient au milieu du hachis … et c’est là que l’horreur lui sauta à la figure ! Elle reconnut en vrac des fragments de lunettes, de l’alliance et du « squelettique » de son tendre époux.

Le Parquet est descendu sur les lieux du … carnage et a procédé aux devoirs d’enquête habituels. Reste à envisager une autre hypothèse : l’homme gardait chez lui un dangereux animal, un tigre d’après les témoignages recueillis sur place par notre correspondant Al Kiliou, tigre qui pourrait être à l’origine du drame ...

00:34 Écrit par Alberto | Commentaires (1)

04/07/2005

Labeur et déconfiture ...

Titre inspiré par le petit déjeuner de ce matin, tartiné par ma douce Josée, et par les évènements d'hier en fin de journée ...
Ce matin donc, le beurre et la confiture étalés sur le pain grillé, rien d'anormal là-dedans sauf que j'aurais eu beaucoup de mal à le faire moi-même ... ah, je vois une puce dans l'oreille de chacun de mes chers lecteurs attentifs ...

Venons-en au fait : hier donc, après avoir labeurré labouré m'être affairé sur la pourpre haie, l'agréable visite de ma fifille et de son memec vint égayer une après midi déjà ensoleillée : nous partageâmes des cerises, échangeâmes quelques idées de tous ordres, déblatérâmes sur l'une ou l'autre connaissance et enfin, nous quittâmes vers 19 heures, moment que je choisis, pour remonter sur mon échelle pour parachever le travail.
"Le moment" ne dura ... qu'un moment ... car au ... moment où j'étendis un peu plus haut et un peu (trop) à gauche le bras pour saisir une branchette récalcitrante, je sentis l'échelle ... pencher dangereusement et ... basculer définitivement : je penchai et basculai tout aussi dangereusement et définitivement pour m'écraser sur l'échelle et sur mon flanc droit. Une forte douleur attira mon regard sur mon poignet et quand je vis "la chose" je commençai à hurler, appelant ma femme au secours.

A partir de là c'est la déconfiture : hôpital, urgences, radiographies, diagnostic attendu (poignet cassé), visite de l'anesthésiste (un bien sympathique napolitain au fort accent ... espagnol) qui propose un endormissement local auquel j'adhère, visite du chirurgien (un très gentil africain du prénom d'Antonin), embarquement "Gate 2" à destination de la salle d'op via la salle d'anesthésie, ... anesthésie, opération (coupe, 3 broches martelées et couture), plâtrage et retour aux urgences pour une courte nuit entrecoupée par 2 "arrêts" pipi (baxter oblige) et rythmée par les sabots des infirmières.

Autopsie ou motopsie : 6 semaines dans le plâtre avec, toutefois, une mobilité des doigts qui devrait me permettre, dans une huitaine de jour, de pouvoir reprendre le travail de "claviériste" à temps plein !

Pour ce qui est de la pratique de la moto, là ... faudra voir ... la poignée de gaaaazzzzz n'étant pas trop dure à essorer ça ne devrait pas poser trop de problèmes d'ici 6 semaines : quoi ???? six semaines sans moto ???????? Je vais devenir FOU !!!!!!!!!!!!!!!!!

11:18 Écrit par Alberto | Commentaires (4)

03/07/2005

Avant d'aller plus avant ...

La bonne nouvelle du jour, car il arrive qu'il y ait de bonnes nouvelles n'est-ce pas, c'est que nos amis "BHL" sont de retour, sains et saufs, de leur périple autour de la France : ils viennent de terminer leur boucle, leur scouting au cours duquel ils n'ont pas eu peur de se mouiller ..., alors que la "Grande Boucle" prend son élan.

Je leur lance un grand salut amical et espère les rencontrer rapidement pour entendre, de vive voix, leur compte rendu, bien qu'on ait déjà eu droit à quelques commentaires et splendides photos. Je vais d'ailleurs en emprunter une deuxième pour illustrer mon envoi du jour.

Bon dimanche à toutes et tous, là je m'apprête à aller tailler ma haie de hêtres pourpres qui aurait mieux fait de ne pas être ... Nan, je plaisante, rien de tel que de belles plantations autour de chez soi : ça donne une dimension plus végétative à cette vie de fous ;-))

12:04 Écrit par Alberto | Commentaires (4)